Catégories
Uncategorized

Tout savoir sur le sacrement de réconciliation

Le sacrement de réconciliation, encore appelé sacrement de confession, est l’un des sept sacrements de l’Église catholique, des orthodoxes et de l’Église anglicane. Il a pour objectif d’acquérir le pardon de Dieu. En outre, toute une histoire se retrouve autour de ce sacrement. Retrouvez dévoilés dans cet article, les mystères qui entourent le sacrement de réconciliation.

Quelle est l’origine du sacrement de réconciliation ?

Nombreux sont ceux qui contestent le fait que l’église ait le pouvoir de pardonner les péchés. Cependant, l’Évangile enseigne le contraire.

En effet, au cours de sa vie parmi les mortels, Jésus déclara qu’il donnera à son Église, notamment Pierre et ses apôtres, le pouvoir de lier et de délier. Ce pouvoir leur permettra d’admettre ou d’exclure, d’absoudre ou non.

Ainsi, à la suite de sa résurrection, Jésus offrait à ses disciples la lumière de l’Esprit Saint. De plus, il déclare :

« Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Jean 20, 22-23).

L’Église reçut ainsi le pouvoir de pardonner les péchés.

Le premier sacrement de la rémission des péchés est le baptême qui remet le péché originel et les péchés personnels des adultes. Afin d’accorder également le pardon à ceux qui après le baptême retombent dans le péché, le sacrement de réconciliation fut instauré. C’est Jésus qui est à l’origine de ce sacrement de réconciliation.

Qu’est-ce que le sacrement de réconciliation peut vous apporter ?

Le sacrement de réconciliation est le signe de l’amour infini de Dieu. Il vous permet d’acquérir son pardon si votre désir est réellement sincère. En vous reconnaissant pécheur, vous admettez vos fautes et admettez par la même occasion le fait que l’unique amour de Dieu peut vous sauver.

Dialoguer avec un prêtre et se confier à lui est une démarche efficace de réconciliation avec Dieu.

Comment se préparer au sacrement de réconciliation ?

Se préparer au sacrement de réconciliation signifie dans un premier temps se placer sous la bienveillance et le regard d’amour de Dieu. Pour ce faire, vous devez être prêt à vous ouvrir à la Parole de Dieu pour y discerner son appel.

Cela signifie également examiner sa vie. Ce n’est qu’ainsi que vous pouvez vous rapprocher du Seigneur pour qu’il vous aide à atteindre le discernement. N’hésitez donc pas à prendre le temps d’analyser de fond en comble votre vie spirituelle, familiale et professionnelle.

Ainsi, ce qui était autrefois considéré comme un examen de conscience doit être plutôt pris comme un appel à vivre en cohérence et en paix avec soi-même. Cela vous permettra également d’être en communion avec vos convictions et avec les paroles du Christ.

Votre seule conscience ne suffit pas à vous guider. Ainsi, il vous faut trouver en Jésus Christ un exemple et un modèle de savoir-vivre et de savoir-faire.

Il vous faut enfin différencier la faute du péché. La faute n’est que le fruit de la confrontation à la simple loi morale, tandis que le péché n’existe que lorsque l’on se présente sous le regard d’amour de Dieu.